Appel à communication

Cette rencontre s’inscrit dans un cycle de colloques sur la notion d’ « écotone ». Le terme est initialement utilisé en géographie physique pour désigner des espaces de transition entre deux (ou davantage) environnements écologiques.

L’objectif est ici de revisiter cette métaphore écologique afin d’éclairer sous un nouveau jour les dynamiques de transformations inhérentes aux changements écologiques, aux migrations, installations, formations diasporiques ou aux émergences de cultures hybrides et ce tant sous l’angle des sciences sociales que des études littéraires. Les écotones peuvent être analysés par le filtre des effets qu’ils peuvent avoir sur les personnes et les objets qui les occupent ; des liens qu’ils entretiennent avec les espaces qu’ils mettent en relation ; des processus de transformation qu’ils induisent.

Ce second colloque a pour objectif de poursuivre cette exploration conceptuelle et empirique en prenant pour objet les subjectivités migrantes et la façon dont elles interagissent avec les écotones. Le comité d’organisation sollicite des travaux qui abordent les dynamiques sociales, culturelles et artistiques en lien avec les migrations et les capacités transformatives des écotones. Nous encourageons plus particulièrement une analyse des subjectivités migrantes et de leurs expressions sous différentes formes (objets d’art, romans, récits administratifs et histoires de vie collectées par les chercheurs…). Notre intention est d’ouvrir un dialogue interdisciplinaire par la présentation d’analyses littéraires, la comparaison entre des expressions artistiques, des études anthropologiques ou encore en histoire, économie, géographie ou science politique.

 

Texte complet de l'appel à communication

Personnes connectées : 1